Un jour je suis allée à un concert de post-hardcore.
Ca se passait entre deux néons, dans un lieu faussement à l’abandon qui longeait la rue la plus trash du quartier de Bruxelles Nord.
Adjacente à la sombre salle dans laquelle se donnaient les concerts se trouvait une petite pièce rose bonbon, où un barman officiait, posé comme dans son propre salon. C’était un vieux type au regard un peu fou mais bienveillant. Je lui ai commandé une Duvel, il m’a demandé de lui dessiner ma vision du sexe féminin, puis du masculin.
Assez surprennament, j’ai pas été surprise. J’ai à peine haussé les sourcils, ça m’a plutôt amusée, et je me suis exécutée. Il m’a alors expliqué qu’il récoltait les dessins de tous ses clients, depuis des années. A chaque commande, systématiquement, il leur demandait la vision qu’ils se faisaient du sexe de ces deux genres. Il en a d’ailleurs fait deux livres, qui on été édités et auxquels j’ai pu jeter un oeil. En les feuilletant, j’ai vu entre autres petites choses qu’un enfant de huit ans avait dessiné un cornet de frites pour Monsieur, et un papillon pour Madame. Et j’ai trouvé ça incroyable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s