le dimanche à toronto

Aujourd’hui je voulais aller lire dans un nouvel endroit. Je me suis arrêtée à Keele, une station de métro que je ne connaissais pas encore, au hasard. Dehors, le quartier craint un peu, la fine pluie qui tombe lui va bien. Il y a surtout des magasins plutôt moches, des chaînes tristes et des night shops qui paraissent encore plus glauques de jour que de nuit. Mais en marchant un peu, je tombe sur un charmant petit café qui brille dans la grisaille. Bien sûr il y pend une guirlande lumineuse, bien sûr il y a un petit comptoir où ils vendent des vinyls stylés, bien sûr la machine à café est vintage et les cupcakes homemade. La serveuse a passé The Golden Age, un album toujours aussi sublime, que j’ai été très très heureuse de réentendre, ça faisait longtemps.
C’était vraiment un joli moment.
En rentrant, sur le quai de métro, je tourne la tête et je vois un homme déculotté qui chie par terre.

Alors j’ai fait un graphique.

poesietumblr_nfixi6qM7M1t2v5rjo1_1280

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s